Présentation| Adhérez| Actu| Activités| Agenda| Sentinelles| Publi| Archives| Vidéo| Fiches AGIR|



Inscrivez vous à la newsletter


Actualités

L'info de la semaine 35/2008

 Réagissez à cette info

Nitrates dans l'eau potable
L'AFSSA opposée à une révision de la norme

Photo robinet

En mars 2001, Eau & Rivières de Bretagne avait saisi l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments d’une demande d’avis au sujet des risques sanitaires liés à une alimentation (eau + aliments) trop chargée en nitrates. L’association avait également demandé à l’AFSSA de se prononcer sur la validité du plafond de 50 mg de nitrates par litre, fixé au niveau européen et national dans la réglementation sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine. Cet avis avait été sollicité parce que, de façon récurrente, des organisations liées à l’élevage industriel et à l’agro-alimentaire contestaient les bases scientifiques et le bien fondé de cette réglementation.

La directrice de l’AFSSA Pascale BRIAND a transmis à Eau & Rivières l’avis adopté le 11 juillet 2008 par l’agence.

Dans cet avis rendu après consultation des deux collèges d’experts « eau » et « résidus et contaminants chimiques et physiques », l’AFSSA :
  • rappelle qu’il convient « d’assurer au maximum la préservation de la qualité des ressources en eau brutes utilisées pour la production d’eau destinée à la consommation humaine » et qu'il faut mettre en oeuvre les moyens permettant de ramener la concentration en nitrates et nitrites dans les eaux potables "au moins au niveau de la limite de qualité dans les meilleurs délais possibles";
  • estime qu’il ne peut être « proposé une valeur de dérogation en cas de dépassement de la limite de qualité des nitrates ».
Eau & Rivières de Bretagne se félicite de cette clarification apportée par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, qui met fin à la tentative absurde de remise en cause de la norme maximale en nitrates fixée depuis 1975 pour l’eau potable (la valeur guide demeurant 25 mg/l).

L’association souhaite que la restauration de la qualité des eaux brutes soit poursuivie et amplifiée pour permettre à la Bretagne de satisfaire les usages de l’eau, qu’ils soient sanitaires et économiques, mais également pour retrouver un bon état écologique, conformément aux directives européennes.

Télécharger l'avis de l'AFSSA

Voir les actus de l'année 2008
Voir toutes les actus

crédits - mentions légales - plan du site - contact