Présentation| Adhérez| Actualités| Activités| Agenda| Sentinelles| Nos publications| Archives| Video|



Inscrivez vous à la newsletter


actualités

L'info de la semaine 26/2006

L'AGRICULTURE DURABLE EXCLUE DES FINANCEMENTS EUROPEENS ?

Depuis début Juin se déroulent en catimini des discussions capitales pour l'avenir de la reconquête de l'eau et celui de l'agriculture durable. Il s'agit en particulier de savoir si les systèmes herbagers à faible niveau d'intrants (type exploitations du Cedapa, de Parades et autres groupes de l'agriculture durable) seront ou pas soutenus financièrement par des aides publiques.
Ces négociations ont lieu dans le cadre de la préparation du prochain contrat de plan Etat -Région, et de celle de la version régionale du Plan de Développement Durable.

Avec les principaux acteurs économiques, élus, services de l'Etat, Eau & Rivières a participé à une réunion présidée par Marc MICHEL, Directeur Régional de l'Agriculture et de la Forêt (DRAF) de Bretagne, le mardi 13 juin 2006 à Rennes. Le projet, proposé par l'Etat, exclut du dispositif d'aides agri-environnementales les systèmes herbagers à faibles apports d'intrants.

Il faut rappeler que les exploitations, qui pratiquent cette forme d'agriculture durable, sont déjà très défavorisées par les modalités d'attribution nationale des aides publiques de la nouvelle Politique Agricole Commune. En effet, les aides étant attribuées sur la base de références historiques, les exploitations n'ayant pas touché précédemment ces aides... continuent à en être privées, contrairement aux exploitations intensives qui cultivent céréales et maïs...

Autre conséquence de ce projet s'il était adopté en l'état, ces exploitations pourtant très performantes au point de vue environnemental (elles utilisent peu d'engrais, peu de pesticides, cultivent beaucoup d'herbe, préservent les talus et haies, enrichissent la biodiversité...) ne pourraient prétendre aux futures aides des Agences de l'eau.

Eau & Rivières de Bretagne est intervenue auprès du Directeur de la DRAF et des responsables du Conseil régional et des Conseils généraux, pour que le projet de Plan de Développement Rural soit complété et puisse aider les exploitations de l'agriculture durable qui rendent de si précieux services à la collectivité.

lire le courrier d'Eau & Rivières...

Réagissez à cet article !

Voir l'info des autres semaines.

crédits - mentions légales - plan du site - contact